Ethique et Déontologie

Devoirs du Thérapeute :

1. Protection du Client:
Le thérapeute est tenu au secret professionnel et s’engage à ne transmettre à des tiers quels qu’ils soient dans le respect de la Loi les informations portées à sa connaissance lors des séances de travail.

2. Le thérapeute adapte l’accompagnement individuel en fonction de l’avancée du Client (psychologie, questionnement, expérience,…) en fonction de l’objectif thérapeutique fixé avec celui-ci. Le Client est acteur et responsable de sa thérapie.

3. Le thérapeute s’engage à pratiquer dans la bienveillance, avec honneur et respect de son Client.

4. Le thérapeute s’engage à ne pas donner son avis et à ne pas demander d’interrompre ou modifier toute prescription/traitement médical suivi par le Client. Ce point est primordial, je crois en la complémentarité des approches. Si vous avez un traitement il est absolument nécessaire de le poursuivre.

Devoirs du thérapeute vis à vis de lui-même:

1. L’Intervenant a effectué un travail personnel (thérapie, coaching, développement
personnel).

2. Il consulte son Superviseur de façon régulière (identifier si il y a des obstacles avec le Client, compréhension des techniques, questionner déontologie & éthique, etc.).

3. L’Intervenant s’engage à ne pas exposer ses opinions personnelles politiques ou religieuses.

Devoirs du Client :

1 La thérapie est un espace de parole et d’accompagnement au changement qui se pratique dans un état d’esprit respectueux. Le thérapeute se réserve le droit de refuser en séance toute personne qui sortirait de ce cadre.

2 Le Client s’engage à venir à tous ses rendez vous, ou à décommander au moins 24h à l’avance sauf cas de force majeure. Toute séance non décommandée est susceptible d’entraîner un refus de continuer le suivi de ma part. Le temps de chacun est précieux et à respecter. En ne décommandant pas à l’avance cela prive une autre personne qui pourrait bénéficier de ce créneau horaire.

3 La thérapie demande un investissement personnel qui se traduit par une implication réelle dans la thérapie et le paiement effectif des séances. Les prescriptions de tâches (non médicales et non médicamenteuses) font parties intégrantes de la thérapie et doivent être suivies le plus rigoureusement possible.