Quelques mots sur l’Hypnose

L’hypnose est un état modifié de conscience, voire même d’hyper vigilance qui se situe entre l’état habituel d’éveil et l’état habituel de sommeil. C’est un état naturel dans lequel nous nous retrouvons plusieurs fois par jour et qui permet à notre cerveau des moments de pauses (environ toutes les 90 minutes) sans lesquels nous deviendrions fous.

C’est par exemple lorsque vous conduisez d’un point A à un point B et qu’en arrivant vous êtes surpris d’être déjà arrivé et ne vous rappelez pas d’avoir parcouru toute la route. Mais qui conduisait alors? Votre inconscient bien sûr!

Nous étions à ce moment là  « dans la lune ». Ce peut être également lorsque nous sommes absorbés dans un roman ou dans un film; dans ces instants-là, nous vivons une transe légère.

En effet, notre inconscient traite plusieurs milliards d’informations par jour tandis que notre conscient traite lui « seulement » plusieurs milliers d’informations!

En quoi cet état peut-il s’avérer thérapeutique?

Nous vivons la plupart du temps avec un moi conscient très présent. Mais il est important pour notre équilibre d’avoir accès à notre intériorité, de nourrir un dialogue entre notre inconscient et notre conscient et de pouvoir être dans le mouvement de la vie et de changer. L’état d’hypnose ou de rêverie induite, avec ce moi plus lointain et une dissociation modérée, amène la personne à vivre différemment sa réalité. Elle entraîne une mise en mouvement, comme lorsque vous laissez un enfant s’ennuyer: au bout d’un certain temps, il «lâche intérieurement», et va se mettre à un nouveau jeu… Il devient créatif.

L’état hypnotique n’a aucune similitude avec le sommeil, toutes les recherches effectuées par IRM montrent l’activation de zones spécifiques du cerveau qui ne sont pas les mêmes que pendant le sommeil. C’est un état d’être normal et propre à l’être Humain, que le thérapeute provoque, amplifie et utilise pour aider la personne qui consulte. Chacun de nous a cette faculté naturelle en lui, tout le monde peut donc être hypnotisé, s’auto-hypnotiser, et profiter de tous les bienfaits de l’Hypnose !

Veillons à ne pas confondre l’hypnotiseur de spectacle et l’Hypnothérapeute. Les méthodes utilisées ne sont pas les mêmes et le but est bien différent! Amuser pour l’un, accompagner le changement et le mieux-être pour l’autre. Être Hypnotherapeute c’est avant tout ÊTRE Therapeute…c’est bien plus qu’utiliser des techniques et des outils, c’est être 100% dédié à l’objectif de mieux-être que la personne souhaite atteindre. En cabinet, tout est mis en œuvre pour que vous sachiez de manière éclairée comment et vers quoi on avance, ensemble. Vous êtes acteur de votre changement et je vous accompagne

Quelles sont les différentes formes d’Hypnose utilisées en cabinet? (Hypnose Ericksonienne, Hypnose Classique ou Traditionnelle, Hypnose Spirituelle…)

L’Hypnose Ericksonienne est une hypnose douce et respectueuse de l’écologie de la personne. La pratique de l’Hypnose Ericksonienne intègre des techniques de communication de pointe. L’Hypnose Ericksonienne est composée d’un large panel d’outils, notamment la suggestion dite « Indirecte », permettant de contourner les barrières conscientes (la logique, la raison) et la résistance du mental, pour atteindre son Inconscient (via des outils spécifiques et propres à l’Hypnose Ericksonienne, tels que les Métaphores, la Négation, le langage Ericksonien ou « Milton-Modèle »…).

L’hypnose classique est une méthode plus rapide pour atteindre l’inconscient de la personne. Comme elle est plus directive, nous ne l’utiliserons pas ensemble lors de la première séance afin que l’approche soit plus douce de façon à respecter la sensibilité de chacun. Elle ne sera utilisée qu’avec votre accord et lorsqu’un rapport de confiance est établi entre nous.

L’Hypnose spirituelle est une approche totalement différente. Elle permet de retrouver des mémoires ou des ressources inconscientes que vous avez gardées avec vous de vos aïeux (transgénérationnel et épigenetique) et/ ou de vies antérieures (transkarmique). Ainsi on peut régler des problèmes ayant eu lieu in utero et parfois même dans des vies antérieures. Cette hypnose se fait lors de séances spécifiques à la demande du client ou avec son accord éclairé en respectant ses croyances. Ce type d’hypnose n’est pas faite en première intention, je la propose si des blocages persistent ou si vous le demandez spécifiquement.

L’Hypnose psycho-corporelle permet de libérer le corps et l’esprit des émotions bloquées à un certain moment de la vie. Ces blocages ont causé des dysfonctionnements physiques ou psychologiques et ce type d’hypnose permet un rééquilibrage profond et durable des mémoires du corps. Elle est mise en oeuvre par un ensemble d’outils holistiques (méthode globale) qui mélangent l’hypnose, l’énergétique et des techniques psycho-corporelles.

19022233_10155388367778249_635992105_n

L’Hypnose est une Thérapie Brève

L’Hypnose est une approche dite « brève », ce qui signifie qu’elle apporte des résultats rapides selon les objectifs et blocages rencontrés. Dans la plupart des cas, 4 à 5 séances espacées de deux semaines permettent déjà d’obtenir d’excellents résultats.

 Quels sont les domaines d’intervention de l’Hypnose ?

L’Hypnose a démontré son efficacité dans les domaines suivants (liste non exhaustive) : estime de soi, confiance en soi, timidité, stress, dépendances (alcoolisme, tabagisme, drogues…), troubles du comportement alimentaire (perte et prise de poids, compulsions, hyperphagie, anorexie, boulimie…), phobies, allergies, dysfonctions sexuelles, problèmes de couple, difficultés relationnelles et affectives, deuil, pardon, dépression, mal-être indéfinissable, préparation mentale, examens, réorientation de Vie, performance sportive, Coaching, conflits, blocages émotionnels, lâcher-prise, développement personnel, apprentissage de l’Auto-Hypnose pour davantage d’autonomie…

 Tout le monde est-il « hypnotisable » ?

Oui car l’Hypnose est un état naturel et propre à l’être Humain.  Par principe de précaution, je réoriente toute personne présentant des signes de psychose ou que j’estime « border Line » vers un psychiatre. Mon éthique professionnelle me fait parfois également réorienter vers d’autres professionnels de l’accompagnement ou vers la médecine allopathique/conventionnelle lorsque je l’estime nécessaire ou complémentaire.